Cure de printemps pour le gazon

             

Pour en faire un bijou vert

Le gazon est le favori de nombreux propriétaires de jardin. Dès que les derniers restes de neige ont fondu, il prend un air triste qui fait frissoner les propriétaires. Mais pas de panique, avec quelques conseils, votre gazon reprendra forme.

Votre gazon aura les meilleures conditions pour un bon départ vers une nouvelle année de jardin, dès l'instant où vous lui apportez un engrais automnale spécial: Un fertilisant riche en potassium qui renforce les cellules des graminées et les rend plus résistantes face à la sécheresse, au gel et aux poussées de champignons. En supplément, le fer le rendra vert dès le départ et réduira l'expansion des mousses. Il se peut que les mois froids et humides altèrent votre gazon et que vous soyez contraints à prendre des „mesures de rassainissement“.

De la lumière et de l'air pour les brindilles

Libérez votre gazon du vieux feutre de feuilles et autres résidus biologiques qui se sont amoncelés au fil de l'année et qui se sont formés entre les brins d'herbe. Ce procédé de nettoyage s'appelle scarification. Le meilleur moment pour le faire c'est en mars-avril dès que le gazon commence à pousser. D'abord on passe la tondeuse puis on scarifie le gazon.
Les lames du scarificateur peignent le sol et retirent le feutre du gazon. Après la scarification, les racines obtiennent à nouveau de la lumière et de l'air; l'eau et les fertilisants s'insèrent mieux dans le sol. Si des espaces sont complètement rasés alors on sèmera à nouveau à ces endroits précis. Si le gazon n'a pas encore besoin de scarificatoin alors il suffira de l'aérer. On pourra procéder plus régulièrement à cette opération qui est plus facile: avec une aérabêche ou des semelles à pointes patin aérateur gazon on ameublit la terre de sorte que la lumière, l'air et les éléments nutritifs parviennent sans difficulté aux racines du gazon.

Donner de la nourriture au gazon

On donnera des fertilisants à partir de mi/ fin avril et de préférence après avoir scarifié ou aéré le sol. L'idéal serait d'utiliser un engrais spécial pour le printemps qui donne un coup de pousse au gazon grâce à une composition riche en phosphores. S'il y a beaucoup de mousse dans le gazon, alors on apportera un engrais avec un inhibiteur de mousse intégré. Pour éparpiller facilement les semis, on utilisera un épandeur de gazon qui permet une dispersion régulière et qui par ailleurs évite le mal de dos. On fertilisera le gazon lors d'une journée nuageuse. Après l'avoir fertilisé et par temps sec, on arrosera abondamment.

Les erreurs à ne pas commettre en hiver

Il y a dans de nombreuses régions encore de la neige jusqu'en mars. Le gazon est alors encore recouvert d'une épaisse couche de neige. Cela a une raison car cette couche protège d'un éventuel grand gêle et de rayons du soleil trop intenses. Si le soleil brille sur des surfaces de gazon découvertes alors que les températures sont en dessous de zero, alors les brins d'herbe évaporent de l'eau mais les plantes ne peuvent pas se ravitailler d'un sol gelé – les herbes aromatiques jaunissent et s'assèchent. Ne déblayer donc pas la couche de neige protectrice et ne marchez pas sur la pelouse au risque de casser les brins comme du verre. Même en cas de dégel, ne posez pas pied sur la pelouse, dont le sol est détrempé, car cela laisse des traces de pas dans lesquels l'eau s'accumule.
Il ne convient pas non plus d'utiliser la pelouse comme surface de stockage de neige provenant des trottoirs ou des chemins déblayés car le poids supplémentaire tout comme les restes du sel de déneigement nuisent durablement au gazon. Il vaut mieux râtisser les dernières feuilles de la fin de l'automne durant des journées sans gel. Elles s'accumulent sur la pelouse encore enneigée et sont soufflées par les tempêtes de printemps vers les coins ou les angles cachés. Par temps de pluie, une couche humide se forme sur les feuilles mortes accumulées sur la pelouse. Les champignons saisissent alors l'occasion pour croître et se développer car ni le vent ni la lumière ne pénètrent dans les brins.

Prendre soin de la tondeuse

Les lames sont-elles bien affutées? Le moteur marche-t-il bien? La tondeuse devra patienter un peu, avant que la saison du jardinage commence vraiment. N'hésitez pas à faire une révision chez un technicien et à la faire réparer si nécessaire. Cela se paye sous la forme d'une coupe bien faite et augmente la durée de vie de votre appareil!

Les soins de premiers secours au printemps

  • Y-a-t-il des endroits humides et des dégâts d'eau dûs à des traces de pieds sur la pelouse sur lesquels de l'eau de dégel et de pluie d'accumulent? Mettez à ces endroits un peu de sable ou de composte, applatissez ces zones avec une petite planche et prenez aussi un kit spécial de réparation chez votre magasin de jardinage. Ce kit contient des semences essentielles pour le gazon et un fertilisant de grande qualité qui assure dès le départ un parfait mélange de substances nutritives. Ainsi les creux se refermeront rapidement.
  • Le gazon est-t-il jauni, trempé ou y-a-t-il des tâches gris-blanc à l'aspect de feutre? Alors il s'agit vraisemblablement de la moisissure rose des neiges, une maladie fongique qui survient après une météo humide et froide. Il faudra intervenir vite: retirez les parties dépéries des plantes (ne pas les jeter sur le compost mais jetez-les séparément!), enlevez les parties du sol épaissies, mettez un fertilisant riche en azotes, pensez à éventuellement bien aérer les parties endommagées et à couvrir le sol de sable. Les parties concernées se regénèrent à partir du centre des taches.
  • Y-a-t-il des parties dénudées? On peut les couvrir avec un rouleau ou un gazon prêt-à-poser en un tour de main. Retournez tout d'abord les parties concernées avec les racines et placez un morceau de gazon prêt-à-poser.

Tout planifier pour le gazon

Profitez d'un printemps précoce pour tout planifier par rapport à votre pelouse. Peut-être pensez-vous déjà à délimiter des bordures pour un aspect plus soigné. Les bordures les plus pratiques pour délimiter proprement les pelouse sont en métal, en granit ou en plastique. Ainsi aucune herbe ne poussera dans les plates-bandes et les parterres. On obtient ici non seulement des lignes bien droites mais aussi des lignes galbées qui donnent un aspect plus doux à l'ensemble du jardin. La bordure intégrée à la pelouse facilite la tonte et évite les coupures de bordures désagréables. On peut aussi grâce aux bordures créer plus facilement des plates-bandes.

Es wurden keine passenden Pflanzen gefunden

Publicite actuelle